Quels sont les outils d’un boulanger ?

L’équipement et les outils nécessaires à la fabrication du pain sont généralement aussi simples que la liste des ingrédients utilisés. Dans cet article, nous allons vous parler de tous les matériels nécessaires pour un boulanger.

La liste

La liste de matériel de boulangerie comprend généralement une balance de précision, un pichet doseur, un jeu de cuillères à mesurer, un grand bol en verre, une cuillère en bois, un torchon, un couteau tranchant et un four avec des plaques de cuisson.  Il faut également prévoir un plan de travail propre, qu’il soit en marbre, en plastique ou en bois. Cependant, il faut généralement éviter de travailler sur des carreaux, car ils agglomèrent la pâte dans les joints.

Mesures

Toute recette de pâtisserie commence par une mesure correcte des ingrédients nécessaires. Les meilleurs résultats sont obtenus à partir de mesures correctes et équivalentes. Lorsque vous suivez les instructions d’une recette, il est très important de ne suivre qu’un seul système de mesure, soit métrique, soit anglais, en veillant à ne pas les intervertir.

Avant d’utiliser la balance, assurez-vous que la mesure est réglée sur zéro. Lorsque vous utilisez un pichet doseur, placez-le sur une surface plane et abaissez le corps jusqu’à ce que le viseur soit aligné avec lui avant de verser le liquide. Les inscriptions sur la cruche doivent être très claires. Des balances de précision seront indispensables pour les petites quantités et les cuillères à mesurer doivent être utilisées avec l’ingrédient au ras de leur surface.

Mélange et levage

Il est très important d’utiliser des éléments en plastique ou en verre et des cuillères en bois. Les ustensiles en métal pourraient ajouter des saveurs désagréables au pain. Il en va de même pour le processus de levage, car ils conduisent la chaleur de manière inégale et la pâte lèvera trop rapidement.

Enfin, pour éviter que la pâte ne développe une croûte sèche, couvrez-la d’un torchon propre pendant qu’elle repose et lève. Les bols en verre permettent une vue complète du développement de la pâte et résistent également à un usage intensif sans s’user. Les cuillères en bois sont indispensables pour mélanger la farine et la levure. Les bocaux en verre sont très utiles pour préparer et conserver le levain.

Autres outils utiles

Un boulanger aura également besoin d’un grattoir à pâte en plastique flexible, idéal pour retirer la pâte collée, cutter pour marquer la surface de la pâte levée avant la cuisson, ciseaux de cuisine pour faire des coupes décoratives, brosse à poils souples pour l’application de glaçages et de trempages, thermomètre à lecture instantanée pratique pour vérifier la température de l’eau, crépine en acier inoxydable pour le tamisage, des rouleaux à pâtisserie en bois pour pétrir et étaler la pâte, un couteau à pain à lame dentelée pour pénétrer les croûtes dures et couper le pain proprement.

Appareils ménagers

Il existe des équipements électriques qui sont très utiles pour faire du pain. Alors que le batteur assure un mélange et un pétrissage réguliers, le pétrin permet au boulanger d’obtenir une pâte élastique et homogène. Une autre option consiste à utiliser une machine à pain maison où il suffit d’ajouter les ingrédients.

Cuisson au four : Une fois que les ingrédients ont été correctement mesurés et qu’ils ont été mélangés et pétris jusqu’à obtenir la bonne consistance, les dernières étapes de la fabrication du pain requièrent la même attention. Le four doit être préchauffé, en validant sa température réelle avec un thermomètre à four. Il est également conseillé d’utiliser un minuteur de cuisine afin de contrôler le temps de levage et de cuisson.

Enfin, les moules et les plaques de cuisson en métal épais seront les meilleurs. En effet, ils ne se déforment pas, résistent aux hautes températures et empêchent les pains de brûler à la base. Il est conseillé d’utiliser un pulvérisateur d’eau à bec fin pour ajouter de l’humidité au four pendant la cuisson.

Les plaques de cuisson en terre cuite aident à diffuser une chaleur uniforme et à conserver l’humidité dans le four. Ce qui permet de produire des pains de qualité supérieure à la croûte épaisse, quelle que soit leur forme et/ou leur taille. Il est recommandé de laisser refroidir le pain sur une grille pour éviter que la croûte ne devienne humide.

Enfin, une planche en bois, toujours bienvenue, permettra de trancher le pain sans endommager les feuilles dentelées.